Nigeria : quand la jeunesse se mobilise

Article : Nigeria : quand la jeunesse se mobilise
13 octobre 2020

Nigeria : quand la jeunesse se mobilise

« Une jeunesse mobilisée est dangereuse, une jeunesse mobilisée est une puissance qui effraye même les bombes atomiques. » 

Thomas Sankara

Après une semaine de forte mobilisation de la jeunesse, les autorités nigérianes ont annoncé, ce dimanche 11 octobre, la dissolution d’une unité de police controversée, la SARS.

Cela n’a pris que quelques heures durant le week-end dernier pour que toute la jeunesse nigériane locale et celle de la diaspora se mobilise massivement pour réclamer justice. La contestation a débuté sur les réseaux sociaux après la diffusion d’une vidéo montrant des agents présumés de la SARS, qui est l’escouade spéciale de lutte contre le vol, tuant un homme à Ughelli, dans l’Etat du Delta (sud). 

Très vite sur les réseaux sociaux circule le hashtag #EndSARS. Ensuite, un rendez-vous dans la rue est fixé pour demander le démantèlement de cette unité spéciale de la police derrière ces pratiques.

Artiste Davido donnant un discours lors de la manifestation. c/twitter @davido

Le mouvement prend de l’ampleur lorsque différents célébrités du pays tels que Davido, Wizkid, etc. demandent aux gens de descendre dans la rue pour réclamer justice. Avec ses 5,7 millions d’abonnés sur Instagram, la star afropop Burna Boy a aussi acheté samedi des espaces publicitaires d’une dizaine de mètres de haut pour y afficher le slogan #EndSARSNow à travers le Nigeria.

Une mobilisation qui a mené a des résultats concrets pour les futures générations de ce pays. Une fois de plus, la jeunesse africaine continue de prouver qu’elle reste la relève du développement du continent. Un pouvoir qui est contesté par les ainés, mais les actions qui sont menées dans différents domaines continuent de prouver le contraire.

Partagez

Commentaires