Au coin la guerre ?

Article : Au coin la guerre ?
4 juillet 2020

Au coin la guerre ?

Je pense que l’on se rappelle tous de ces élèves dérangeurs à qui l’enseignant demandait de se rendre au coin de la classe enfin de réfléchir sur l’attitude à tenir dans une classe, mais aussi pour permettre une tranquillité en classe. Eh bien l’Organisation des Nations Unies a opté pour une résolution quasi pareille pour une tranquillité à courte durée dans le monde pendant cette période de pandémie.

Mercredi dernier, le Conseil de sécurité l’ONU a voté à l’unanimité une trêve afin de permettre aux pays dans le monde de s’entraider pendant cette période de crise sanitaire.  Selon les sources de Reuters le texte de la dite rencontre appelle « toutes les parties prenantes à des conflits armés à débuter immédiatement une pause humanitaire durable pendant au moins 90 jours consécutif afin de permettre la livraison d’aides« .

La trêve demande « une cessation des hostilités immédiate et générale » dans tous les conflits à l’agenda du Conseil de sécurité, à l’exception des combats contre les groupes djihadistes. Elle réclame « une pause humanitaire pour au moins 90 jours consécutifs » afin de faciliter l’assistance internationale aux populations.

Je pense que l’organisation du Daesh a compris. Les djihadistes dans le nord du Niger, au Mali, etc., ont bien reçu la note. Les différents rebelles qui causent les conflits tribaux et territoriaux en République Démocratique du Congo vont cesser toutes leurs tentatives car l’ONU a décidé qu’il fallait s’entraider pendant la Covid-19 qui extermine la population mondiale.

Mais voyons ! Qui peut dire non aux 90 jours de vacances… Surtout pas ces hommes qui tuent et violent. Non pas eux.

J’estime que c’est une bonne résolution de penser à une trêve pendant cette période pour le bien de l’humanité. C’est en étant unis que l’on peut battre cet ennemi commun : la Covid-19.

Un petit rappel

J’aimerais rappeler à l’assemblée de l’ONU que le Yémen vit une crise de famine depuis des années et cela n’a pas empêché les rebelles de continuer de frapper des missiles et des bombes dans les différentes villes du pays. Les médias officiels du royaume wahhabite rapportent encore que la coalition militaire dirigée par Riyad au Yémen a lancé une opération militaire contre les Houthis en représailles à des attaques menées par les rebelles chiites en territoire saoudien.

L’Afrique n’est pas épargnée de ce genre des conflits. Dans la province du Lualaba dans l’est de la RDC, un groupe de rebelles fait régner la terreur en pillant, en violant des femmes et en massacrant la population à cause l’influence néfaste de la pandémie sur les plans socio-économiques de nombreuses familles dans le pays. Et pour s’en sortir de cette crise, certains bandits cherchent à joindre les deux bouts en commettant des actes criminels. Quoique la méthode utilisée soit criminelle, cela reste les seuls moyens pour eux de s’en sortir. Cependant, j’ignore si ces bandits vont recevoir la note d’António Guterres.

Néanmoins, nous saluons cette résolution pour la survie de l’humanité. Il faudra songer à étudier l’applicabilité de cette résolution.

Partagez

Commentaires